( Par ordre Alphabétique )

Vincent Bauza, contrebasse  - Jérémy Cardaccia, Houd et guitares - Théodora Carla, chant et violon -  Christian Chiron, clarinettes - Adama Cissoko, N'goni, chant et percussions  - Jean Cohen-Solal, flûtes et électroacoustique -  Nicolas Constans, clarinettes - Emmanuelle Drouet, chant, psaltérion et percussions traditionnelles méditerranéennes  - Sara Giommetti, chant, contrebasse et xylophone - Léa Lachat, accordéon  -  Thibaut Plantevin, percussions



Vincent Bauza : contrebasse



Originaire de Cavaillon, il se passionne dès l’enfance pour la musique, piano familial d’abord puis, adolescent, guitare et basse électrique en autodidacte. Plus tard viendront la contrebasse puis le tuba.

Après l'obtention d'une licence de mathématiques, il enseigne pendant cinq ans avant de décider de se consacrer entièrement à la musique. Sa recherche constante de nouvelles sonorités, d'expériences nouvelles le conduit à explorer avec différentes formations différents domaines artistiques (jazz, musique manouche, musique irlandaise) mais il garde toujours une préférence secrète pour l’improvisation. Pour lui, la véritable musique n’est pas écrite, elle est une quête qui l’emmène bien au-delà des partitions et des instruments mêmes.

Au gré de ses rencontres, il joue avec de nombreux  jazzmen dont Jacques Doudelle, Vittorio Silvestri, Claudio Della Corte, Daniel Huck, Francois Guin, Phillipe Renaud, Leonard Blair...  

Sensible à la littérature, il est un des premiers musiciens à s’engager dans l’aventure des Bonheurs de lecture et crée en 2004 le duo Bauza-Rama, pour l’interprétation de grands textes littéraires.

En 2007, formation de la « Tit'fanfare »,musiques traditionnelles du monde. Festivals en France et à l'étranger. En 2009,co-fondateur de la « Compagnie des quatre chemins », qui crée le spectacle « Couleurs » concert de sensibilisation aux musiques du monde en milieu scolaire.
                                                                                                           (Haut)                                           



Jérémy Cardaccia, houd et guitares



Ce guitariste éclectique intègre en 2004, au Thor, la formation en musique actuelle "Promusica". Il est à l'initiative de plusieurs projets musicaux très variés, en tant que guitariste et compositeur : Fatum fatras (musique Klezmer), Formitagspuk (ciné-concert Dada), ou encore Sans Plomb 95 (rock'n roll)... En 2008, il découvre le "Soundpainting" dans l'orchestre "Cette chienne de vie" dirigé par Sylvain Mazens.

En parallèle il s’intéresse à la musique méditerranéenne et orientale et plus parti-culièrement à un instrument typique de cette musique, le oud . Il travaille pendant plusieurs années cet instrument avec son professeur Issam Jamal à Montélimar et l'intègre par la suite dans ses projets musicaux .

Plus récemment il accompagne le chanteur Johannes Vogele dans le groupe "Ioa- nes quintête métèque" et participe au spectacle de poésie "Les Potirons Vernis", avec Aude Marchand, autour de la poésie de Lucienne Desnoues .

                                                                                                    (Haut)



Théodora Carla, chant et violon


Tout d'abord formée en violon au Conservatoire d'Avignon, puis en chant, Théodora Carla commence très tôt à accompagner des pièces de théâtre, parallèlement à une formation de comédienne, à Madrid, aux côtés de Juan Margallo, (Prix National 2017 pour l'ensemble de sa carrière). Elle intègre alors sa compagnie, UROC TEATRO, avec laquelle elle tourne plusieurs années.

Elle devient également chanteuse soliste d'Ars Ensemble (nommé aux Premios de la Musica en 1999), participe à plusieurs albums dans des styles aussi variés que la musique orientale, le jazz, le boléro, le flamenco fusion, etc...

En France depuis 2002, elle se forme également à la marionnette auprès de Raphaél Estève, et continue de travailler en tant que comédienne, chanteuse et violoniste, dans des registres qui vont du burlesque au tragique, du swing à la musique sacrée, en passant par la soul music...

Elle participe régulièrement à des lectures bilingues, en tant que musicienne ou en tant que lectrice, ses diplômes et sa pratique de la traduction simultanée depuis plus de vingt ans lui permettant de lire et de jouer dans plusieurs langues, et de donner à entendre des auteurs comme Garcia Lorca, Shakespeare ou Cervantès en version originale ...pour son plus grand bonheur !
                                                                                                       (Haut)





Christian Chiron : clarinettes


Né à Carpentras où il débute ses études musicales, Christian Chiron poursuit avec succès son apprentissage de la Clarinette au Conservatoire National d’Avignon puis aux Conservatoires Nationaux de Marseille et de Boulogne Billancourt où il obtiendra dans chacun ses premiers prix de Clarinette et un Premier prix a l’unanimité de Musique de chambre.

Parallèlement il se perfectionne avec de grands Clarinettistes tel que Guy Dangain, Michel Arrignon et Jacques Di Donato. 


Musicien passionné et polyvalent, Christian Chiron multiplie les expériences artistiques évoluant à la fois dans la variété, le Tango, le jazz et les musiques improvisées avec : le quintette Aulos, la Camerata de Provence, l’ensemble Stretto, le quartet Melopeya, le big-band de Boulogne Billancourt, le collectif Pôle Sud, la compagnie Brouill’art… Orchestre Lyrique d’Avignon Provence, Orchestre National de Lyon, Orchestre Lyrique Nancy Lorraine… avec lesquels il s’est produit sur de nombreuses scènes et dans de grands festivals comme le Festival international de musique des Canaries, Festival International d’Hammamet, Villette Jazz Festival (Paris), Festival Jazz à Vienne…

 Chambriste  confirmé, il s’est produit avec Roland Pidoux, Walter Grimmer, Paul Meyer, Jacques Di-Donato, Pierre Fouchenneret…

Pour le Spectacle vivant, il compose et interprète de nombreuses musiques de spectacles et de pièces notamment pour Emilie Valantin, Dominique Lardenois, Johanny Bert, Sonia Petrovna, Laurent Petigirard… (Festival-in d’Avignon, Festival Cervantino de Guanajuato (Mexique), mais aussi à Rome, Thessalonique, Berlin, Genève, Innsbruck, Salzbourg, Tbilissi  Tunis…)  ainsi que sur les plus  grandes Scènes Nationales Françaises.



Christian Chiron mène actuellement une carrière de pédagogue au  C R C de  Carpentras.
                                                                                                                  (Haut)

 



Adama Cissoko : Ngoni, chant et percussions


Adama Cissoko est né à Bobo Dioulasso, au Burkina Faso. Par sa mère il appartient à une lignée de griots. Son grand-père maternel était non seulement un chanteur et un conteur mais aussi un homme de sagesse à qui on faisait appel pour régler toutes sortes de conflits, de problèmes.

Il se consacre très tôt à la musique sous toutes ses formes. Il est danseur et chanteur. Il joue du n’goni, l’instrument traditionnel des griots, (sorte de petite Kora, entre luth et harpe), mais aussi de diverses percussions.

Installé à Avignon depuis 1998, il a très vite participé à divers groupes avec de jeunes musiciens issus de l’école de musique du Thor. Il crée aussi ses propres formations, et en particulier le groupe des Blackoros, avec qui il poursuit la recherche d’un reggae original par la fusion de couleurs et de rythmes africains, jamaïcains et français.

Il chante en Dioula et en Bambara, langues véhiculaires parlées au Sénégal, au Mali, en Côte d’Ivoire et au Burkina Faso, mais aussi en français.

Adama Cissoko est un homme chaleureux, un homme de partage. Pour lui, la musique, c’est plus que la musique, c’est aussi un message qu’il veut faire passer. Ses chants parlent de paix et de fraternité.
                                                                                                                 (Haut)



Jean COHEN-SOLAL, flûtes et électroacoustique




Il est baigné dans un climat musical dès l’enfance (un père passionné d’opéra, les clarinette et violon de ses frères ainés), une atmosphère qui le conduit d’abord à l’étude de la flûte, puis de la contrebasse, dans les classes des conservatoires de Nîmes, Versailles et Paris, avec des maîtres, flûtistes comme Roger Bourdin, Gaston Crunelle, et contrebassiste  comme Joseph Fabre et Marcel Cazauran. Fin des années 60, stage de musique adaptée à l’image, au CNSM de Paris… À son tour il enseigne la flûte pendant plus de 20 ans dans des conservatoires parisiens.

Flûtiste en orchestre classique, orchestre de musique de chambre, groupes de musique contemporaine, pop, rock, variétés, improvisateur, compositeur, arrangeur, pour le film, le théâtre, la danse, la chanson… 

Malgré ses classes d’écriture, contrepoint et harmonie, le désir d’inventer de la musique nouvelle, une esthétique nouvelle, des sons nouveaux, le guide rapidement vers la recherche sonore. Il établit des liens avec le GRM (groupe de recherche musicale), produit et collabore à certains travaux pour le film d’animation entre autres. Il multiplie les expériences acoustiques allant de la musique concrète à l’électroacoustique... puis l’électronique et l’apparition de nouvelles techniques informatiques dédiées au son excitent son imagination et lui font trouver son terrain de prédilection. Il les utilise comme moyen de composition au service de l’image, la poésie, la danse, le concert, ici au service de la lecture d’œuvres littéraires et poétiques.

                                                                                                            (Haut)



Nicolas CONSTANS, clarinette


          

Il débute la clarinette tout jeune en suivant un enseignement classique au conserva- toire de Besançon. Puis pendant une dizaine d’années il voyage, se nourrit d’autres cultures et d’autres civilisations (Amérique du sud, Maghreb, Asie du Sud-Est, Inde et Népal ).

En 2004, enrichi de ces expériences il décide d’intégrer la formation en musique actuelle «PRO-MUSICA» pour se consacrer entièrement à la clarinette. Il rencontre alors Christian Chiron qui lui transmet une véritable passion pour la clarinette et la clarinette basse en particulier. Il suit son enseignement et participe à son groupe de musique improvisée au conservatoire de Carpentras.

Très sensible à la musique traditionnelle il participe à la création de Fatum Fatras, groupe de musique Klezmer avec lequel il enchaine les concerts.  Il participe aussi à des groupes tels que Kaliache (chansons vrillées), Cette chienne de vie (orchestre d’improvisation utilisant le sound painting), Manu&co (chanson française).

Dans ces mêmes années, il rencontre le groupe Bonheurs de lecture et au côté des comédiens-lecteurs, il met son énergie généreuse et sa sensibilité musicale au service du sens des textes pour de nombreux publics. 

Actuellement il est aussi enseignant en formation musicale et clarinette à l’école de musique de Monteux.
                                                                                                                  (Haut)




Emmanuelle DROUET :  chant, psaltérion

et
percussions traditionnelles, bendir et darbouka


Après des études approfondies de piano et de chant, elle entame une carrière de soliste avec l’ensemble vocal baroque “ Chorum Audite ”, et participe à divers stages internationaux de musique baroque.

Depuis 1992, elle se spécialise dans l’interprétation de la musique méditerranéenne et médiévale : Libre Vernell de Montserrat, chant grégorien, arabo-andalous, judéo-espagnols, chants de troubadours et trouvères, Carmina Burana, Cantigas…

Elle se produit dans des lieux tels l’Institut du Monde Arabe, le Théâtre de l’Odéon, la Grande Halle de la Villette, la Comédie Française.

Depuis quelques années, elle a fondé plusieurs ensembles de musique médiévale, traditionnelle et méditerranéenne à Paris, Avignon (lieu de résidence) et en Charente limousine tout en travaillant pour le théâtre avec Slimane Benaïssa dans “ Prophètes sans Dieu ” et avec la compagnie la Tour de Babel avec “ les contes de la mort ”, “ les Bacchantes ” et “ Euripide ” pour lequel elle a enregistré une bande magnétique.
                                                                                                                 (Haut)

Sara GIOMMETTI

Elle commence la musique a l’age de 6 ans avec l’étude de la flûte traversière.

Plus tard elle se tourne vers la voix et entame une formation de chant classique ce qui l’amène à découvrir divers répertoires tels que l’Opéra, le choeur et le récital.

En 2003 elle intègre la formation professionnelle de musique actuelle Pro Musica et obtient son D.E.M chant. Elle reviendra à Pro Musica en 2008 en tant que professeur de chant, période pendant laquelle elle exerce également dans l’école Music’ Révolution à Pernes les Fontaines.

Parallèlement, elle multiplie les rencontres et se retrouve dans plusieurs projets : Ayuna (quartet vocal aux influences jazz et musique du monde), Fonetic (jazz contemporain), Cette Chienne de Vie (orchestre de sound-painting)..

En 2013 le Grand Avignon lui offre une carte blanche et lui commande une création dans le cadre des Nuits Estivales autour d’un répertoire de chant du monde revisité par 5 musiciens (Maruzella).

Adepte du détournement d’objet, collectionneuse et dompteuse d’instruments hétéroclites, Sara explore de multiples palettes sonores aussi bien à la voix, sur ses instruments bigarrés ou à la contrebasse. Elle commence à flirter avec le cirque, le théâtre et les arts de rue. On la retrouve alors à la création de bande son pour le cirque ou dans le rôle d'une chanteuse lyrique au sein de la compagnie Transe Express depuis 2016.

Actuellement elle est aussi chanteuse gouailleuse dans le duo Les Valseuses avec Léa Lachat à l'accordéon (chansons réalistes), chanteuse,musicienne et comédienne au sein de la La compagnie du Pestacle (théâtre musical pour le jeune public), chanteuse/contrebassiste dans Grandes Mothers (chansons folk-rock) et La Mòssa (sextet vocal de polyphonie du monde).
                                                                                                           (Haut)




Léa LACHAT, accordéon


Après une adolescence marquée par la passion et la pratique intensive des arts du cirque au Théâtre-Cirqule, école de cirque de Genève, Léa vient en France en 2004 pour suivre à Promusica, une formation professionnelle orientée vers les musiques actuelles.

Elle avait auparavant fait de la musique en autodidacte. Désormais elle prend des cours d’accordéon avec Eric Pisani et rencontre au cours de cette formation un grand nombre de musiciens avec qui elle collaborera, notamment dans le collectif Kaliache (chanson rock déglinguée). Elle obtient son DEM en musiques actuelles en 2008.

Depuis elle continue à se former en accordéon, jazz et musiques improvisées au conservatoire d’Avignon ainsi qu’au conservatoire de Carpentras.

Parallèlement elle enseigne les arts du cirque à l’école de cirque Badaboum à Vaison-la-Romaine, et le piano et l’accordéon à Music Révolution à Pernes-les-Fontaines.

Elle participe à divers projets: accompagne un comédien-chanteur dans un spectacle hommage à Mouloudji, multiplie les collaborations avec Louis Rama lors de lectures musicales, joue au sein de plusieurs groupes: Les Valseuses (duo de chanson française), Sous le pont (bal folk, compositions), Formitagspuk (ciné-concert dadaïste).

Elle continue à collaborer avec le monde du cirque à travers la création de bandes- son pour des spectacles.
                                                                                                                  (Haut)


 

Thibaut PLANTEVIN, percussions



Professeur d’éducation musicale et chant choral à la Cité scolaire de Vaison-la-Romaine (classes CHAM et option musique au lycée), formateur à l’Université de Provence, diplômé du Conservatoire de Musique d’Aix-en-Provence en percussions, saxophone, solfège, harmonie et contrepoint, Thibaut PLANTEVIN a déjà participé à plus de mille cinq cent spectacles, il a vingt disques et quinze DVD à son actif. Spécialiste de musiques traditionnelles, passionné de jazz et d’opéra, il est sociétaire de la SACEM depuis 1991, et il est également webmaster de nombreux sites musicaux …

Originaire du Vaucluse, Thibaut PLANTEVIN commence la batterie à l'âge de 10 ans avec Joël ROUSSEAU et André THORRE puis les percussions avec Alain GENRE, Carlo RIZZO, Andy EMLER, Michel REY, David SEGRE, Frédéric FETIS, …

Il joue dans diverses formations : orchestre symphonique, big band de jazz, orchestre de variété, quintette de saxophones, orchestre traditionnel provençal, groupe reggae/funk, ensemble de percussions traditionnelles africaines, etc... Et réalise actuellement des conférences musicales sur divers thèmes littéraires en collaboration avec divers artistes de la région.

                                                                                                (Haut)

 
 






Dernière modification le 07/09/2017


Système de Gestion
de Contenu :

Déconnexion.

 

Dernière mise
à jour le 23/09/2017




compteur

Bonheurs de lecture à Carpentras - Lectures Spectacle - Lecture publique - Lecture à voix haute
Lectures accompagnées par des musiciens - Lecture avec fond musicale
Interprétation et improvisation musicale de musiciens sur une lecture
Lecteur, acteur, musicien - Lecteurs, acteurs, musiciens
Adhésion à la lecture - Écouter et lire tout en musique
Carpentras - Comtat Venaissin - Vaucluse



 
Atelier de Création Graphique Directe
site personnalisé par les 1001 Mains et propulsé par Zite+