Jeudi 12 décembre 2013, à 18h
à la Bibliothèque Inguimbertine

et à l'occasion de la manifestation "Kestulis ?"
premieres rencontres autour des lectures adolescentes
  

Sylvain Pattieu
Des Impatientes

Ed. du Rouergue 2012




Un historien, …et un romancier.

       Sylvain Pattieu est jeune, et il est déjà maître de conférence en histoire contemporaine à l’université Paris VIII Saint-Denis. Il se  consacre particulière- ment  à l’histoire sociale du politique et du culturel, à l’histoire du tourisme, à celle de la minorité noire en France, et à celle des travailleurs dans les ports. Mais universitaire, il a aussi voulu se faire romancier.

       Des impatientes en 2012 a été son premier ro- man. II se déroule de nos jours en banlieue parisienne. Il vient d’en publier un second en 2013, intitulé Le Bonheur, pauvre rengaine.  Son action se passe à Marseille, en milieux très populaires, aussitôt après la fin de la guerre de 14. Dans chacun de ces deux ro- mans, Sylvain Pattieu combine habilement les con- naissances de l’historien, du sociologue avec toutes les facilités, les libertés qu’offre le roman pour aller plus profond dans l’intelligence et la sensibilité d’une époque, d’un milieu.

Un roman de la fatalité sociale

Des impatientes se déroule dans deux lieux succes- sifs, un lycée de Seine-Saint-Denis et une grande sur- face. On y suit le parcours paradoxalement identique de deux jeunes filles d’origine africaine. Parcours iden- tique, injustement identique, car quoique leur attitude face à l’école soit rigoureusement opposée leur orien-tation, en définitive sera la même. Comme si l’auteur voulait démontrer que les individus n’ont pas de prise sur leur propre vie, que les destinées sociales collec- tives l’emportent toujours sur les projets personnels.

       La première, Alima, croit à l’école, elle est soute- nue par sa mère, elle veut réussir et s’en donne les moyens. Elle travaille, elle est sélectionnée pour la préparation à Sciences-Po nouvellement organisée dans les lycées les plus défavorisés, c'est ce que l'on appelle la discrimination positive…

 

 

    L’autre, Bintou, ne va au lycée qu’à contre cœur. Elle est en retard, elle crie et bouscule dans les couloirs, elle ne s’intéresse qu’à ses copines, à ses fringues, aux garçons et aux sorties en boites du samedi soir.

       Toutes deux pourtant tomberont « dans le même sac ». Elles seront renvoyées du lycée et se retrouve- ront l’une et l’autre caissières à Décora, une grande surface d’ameublement genre Ikéa…

Un regard plein d’empathie
et une écriture chaleureuse.

       Plus que cette intrigue un peu schématique c’est le regard et l’écriture de l’écrivain qui nous a intéres- sés, un regard plein d’empathie qui porte une vision puissante du monde de la jeunesse dans les lycées difficiles. Monde foisonnant, plein d’énergies neuves, d’espoirs désordonnés, de défis inattendus, et consa- cré à l’apprentissage de la vie autant ou davantage qu’à l’acquisition des connaissances. Son écriture est généreuse, elle entre dans le point de vue et le langa- ge de chacun.

        Cette recherche de proximité nous a touchés et c’est elle que nous avons tenté de rendre en confiant les deux rôles d’Alima et de Bintou à Kala Néza comédienne d’origine rwandaise et en demandant à Nicolas Constans d’exprimer avec sa clarinette les émotions fortes de ces filles que le destin emmène de la vie des lycéennes à celle des « bonnes femmes ».

Distribution :
Lecture : Kala Néza et Louis Rama
Musique : Nicolas Constans aux clarinettes

(voir présentation des interprètes aux rubriques
Les lecteurs / Les musiciens
)


Ce spectacle de lecture et de musique
sera aussi donné le jeudi 28 novembre
au Lycée Victor-Hugo

 

KESTULIS ?
Premières rencontres
autour des littératures adolescentes



L’association " Pas de Côté ", créée en avril 2013, a pour but la promotion des pratiques culturelles chez les adolescents et les jeunes adultes par la création, l’animation, la diffusion et l’organisation de manifes- tations liées à la littérature.


Les organisatrices proposent une démarche innovante, en organisant dès cette année, à Carpentras, entre le 12 et le 15 décembre un premier événement : salon, rencontres d'auteurs et d'éditeurs de livres et de BD, films, expositions, débats, lectures...

Ces diverses manifestations se dérouleront dans différents lieux du centre ville : MJC de Carpentras, Salles Voûtées de la Charité, Office du Tourisme, Galerie Angel’Art, Librairie Gulliver, Bibliothèque Inguimbertine et Cinéma Le Rivoli.

Pour plus d'informations, suivre le lien :http://kestulisevenement.wordpress.com






Dernière modification le 12/12/2013


Système de Gestion
de Contenu :

Déconnexion.

 

Dernière mise
à jour le 23/09/2018




compteur

Bonheurs de lecture à Carpentras - Lectures Spectacle - Lecture publique - Lecture à voix haute
Lectures accompagnées par des musiciens - Lecture avec fond musicale
Interprétation et improvisation musicale de musiciens sur une lecture
Lecteur, acteur, musicien - Lecteurs, acteurs, musiciens
Adhésion à la lecture - Écouter et lire tout en musique
Carpentras - Comtat Venaissin - Vaucluse



 
Atelier de Création Graphique Directe
site personnalisé par les 1001 Mains et propulsé par Zite+