Samedi 30 novembre à 20h 30, à La Charite
dans la chapelle du Conservatoire

Olivier Messiaen
Quatuor pour la fin du Temps

avec

Anne-Cécile Brielles, violon
Christian Chiron, clarinette
Walter Grimmer, violoncelle
Roland Conil Piano
Louis Rama, récitant

Messiaen, le plus grand musicien français
du XXème siècle




    Oliver Messiaen (1908 - 1992) est sans aucun doute l'un des plus importants musiciens du XXème siècle. Sa vie se partage entre Paris où il travaille et le Haut- Dauphiné où il aime séjourner, composer, au coeur de la nature, sous le regard des montagnes. Musicien précoce, il entre au conservatoire de Paris à onze ans d'où il ressort dix ans plus tard avec tous les prix imaginables.


    Très vite il en devient l'un des professeurs les plus remarquables : il a pour élèves plusieurs générations des plus grands musiciens de l'avant-garde européen- ne, de Boulez à Xénakis, de Stockhausen à Michaël Lévinas. Son oeuvre de compositeur est considérable. Elle est entièrement animée par la ferveur de sa foi reli- gieuse catholique, et par une recherche musicale d'une rigueur et d'une invention inouie.
Il s'inspire du plain- chant médiéval, de la métrique grecque, des rythmes et des instruments de la musique indienne, de sa propre vision colorée des sons, ...et du chant des oiseaux !

 Le Quatuor pour la fin du Temps

Ce quatuor, une des œuvres musicales les plus  importantes du XXème siècle a été écrit dans un camp de prisonniers, en Silésie, au coeur de l’Allemagne, pendant l’hiver 40 – 41. Il raconte :

Au Stalag se trouvaient avec moi un violoniste, Jean Le Boulaire, un clarinettiste, Henri Akoka, et le violon-celliste Etienne Pasquier.  J'écrivis tout de suite pour eux un petit trio sans prétention, qu'ils me jouèrent dans les lavabos, car le clarinettiste avait gardé sa clarinette et on avait fait cadeau au violoncelliste d'un violoncelle à trois cordes. Enhardi par ces problèmes de sonorités, je gardai cette petite pièce sous le nom d'intermède et lui ajoutai progressivement les sept pièces qui l'entourent, portant ainsi à huit le nombre total des parties du Quatuor pour la fin du Temps.

Et plus loin, il raconte les circonstance incroyables de la première exécution de cette oeuvre :

...avec mes trois confrères musiciens, habillés de la plus étrange façon, moi-même étant vêtu d'un costu- me de soldat tchèque vert-bouteille complètement déchiré, et chaussé de gros sabots de bois permet- tant la circulation dans la neige (...) je jouai mon Quatuor pour la fin du temps, devant un auditoire de cinq mille personnes, où se trouvaient mêlées les classes les plus diverses de la société, des paysans, des ouvriers, des intellectuels, des militaires de carrière, des médecins, des prêtres, et j'en passe. Jamais je n'ai été écouté avec autant d'attention et de compréhension.

   






Dernière modification le 23/11/2013


Système de Gestion
de Contenu :

Déconnexion.

 

Dernière mise
à jour le 23/09/2018




compteur

Bonheurs de lecture à Carpentras - Lectures Spectacle - Lecture publique - Lecture à voix haute
Lectures accompagnées par des musiciens - Lecture avec fond musicale
Interprétation et improvisation musicale de musiciens sur une lecture
Lecteur, acteur, musicien - Lecteurs, acteurs, musiciens
Adhésion à la lecture - Écouter et lire tout en musique
Carpentras - Comtat Venaissin - Vaucluse



 
Atelier de Création Graphique Directe
site personnalisé par les 1001 Mains et propulsé par Zite+