Mardi 31 octobre 2017, à 18 h 
à Carpentras, au CIAP, ( Centre de l'Architecture et du Patrimoine), 2ème étage


Charles PERRAULT
(1628 - 1703)
Peau d'âne et La Barbe bleue

Lecture : Louis Rama
Musique : Vincent Bauza à la contrebasse

et avec le souvenir de la participation de Camille Vivante

 Le "ministre de la culture" de Louis XIV
Charles Perrault n'est plus connu que pour les Contes auxquels on donne toujours son nom. Il en serait sans doute assez surpris car il fut surtout un grand commis de l'Etat. Aux côtés de Colbert, il invente ce qu'on appellerait aujourd'hui la fonction de ministre de la culture. Il administre ou fonde les diverses Académies, des Lettres, des Sciences, des Inscriptions et Belles Lettres il a aussi en charge les Bâtiments du Roi...ce qui ne l'empêche pas , en authentique "honnête homme" d'être un touche à tout de la littérature de son temps.

Un auteur à succès 

Dans les dernières années du XVIIème siècle, les contes soudain sont à la mode. Chacun s'y essaie. Perrault y excelle. Ses Histoires ou Contes du temps passé (1697) connaissent le succès. Ils seront inlassablement repris, adaptés, illustrés, simplifiés, enjolivés, édulcorés. On en a fait des albums pour enfants et des films dans toutes les langues.

Des histoires pour les enfants ?
Mais les contes ne s’adressent pas qu’aux enfants. Ceux que nous avons choisis, en particulier, parlent de l’interdit et de la transgression. Loin de faire pudiquement silence, ces contes parlent sans détour de l’inceste et du crime. Oui, les enfants doivent obéir à leurs parents, oui, les époux doivent se faire confiance, mais à condition que chacun, les grands comme les petits, les forts comme les faibles obéissent à des lois qui les dépassent tous.

Une leçon d’humanité
On croit connaître les contes de Perrault, mais on est toujours surpris quand on les regarde de près. L’intrigue parait simple, les personnages lisses, le monde merveilleux.  …Mais ce n’est qu’une apparence, un vernis. Sous la surface, grouillent toutes les ambiguïtés, les ambivalences, les perversions. Amour et haine, pulsion de vie et pulsion de mort, l’innommable et le contradictoire affleurent de toutes parts. Et cette mise au jour en suscitant en nous angoisse et jouissance nous fait accéder à une conscience plus riche et plus modeste de notre humanité.


 


Notre lecture

Cette lecture-spectacle  - que l'on pourrait aussi bien appeler un concert-lecture -   a été créée il y a dix ans. Nous y avons alors recherché une forme originale pour renouveler notre écoute et notre compréhension de ces contes. Nous nous sommes tenus au texte même de Charles Perrault et nous avons exploré de manière simple et surprenante, les ressources inattendues du mariage de la voix et de la contrebasse, jusqu'à ce qu'on ne sache plus s'il s'agit d'un duo de musique de chambre, ou du dialogue de deux comédiens...

________________________________
























Dernière modification le 11/09/2017


Système de Gestion
de Contenu :

Déconnexion.

 

Dernière mise
à jour le 13/02/2019




compteur

Bonheurs de lecture à Carpentras - Lectures Spectacle - Lecture publique - Lecture à voix haute
Lectures accompagnées par des musiciens - Lecture avec fond musicale
Interprétation et improvisation musicale de musiciens sur une lecture
Lecteur, acteur, musicien - Lecteurs, acteurs, musiciens
Adhésion à la lecture - Écouter et lire tout en musique
Carpentras - Comtat Venaissin - Vaucluse



 
Atelier de Création Graphique Directe
site personnalisé par les 1001 Mains et propulsé par Zite+