Samedi 3 février 2018 à 17 h
à la salle socio-culturelle de Jonquières

Daniel Pennac (né en 1944)
Comme un roman
( Ed. Gallimard 1992)

Travail du texte : Louis Rama
Lecture, Aude Marchand et Louis Rama
Musique : Nicolas Constans aux clarinettes
 Un livre plein d'énergie pour fêter la lecture

Comme un roman, a été publié en 1992 chez Gallimard.
C'est un petit livre plein d’humour et de colère,  un véritable manifeste pour la liberté et le plaisir de lire et qui a suscité en son temps commentaires et polémiques.

Un réquisitoire...

Daniel Pennac connaissait alors un beau succès avec ses romans (Au Bonheur des ogres, La Fée carabine, La Petite marchande de prose…) et voici que soudain pointe le professeur derrière le romancier.  Son livre est un véritable brûlot sur la lecture, la pédagogie de la lecture, le drame des adolescents qui "n’aiment pas lire", toutes les crispations que provoque le "devoir de lecture" dans les familles et dans les institutions scolaires… Un essai qui cependant, rassurez-vous, fait la part belle à l’écriture joyeuse, joueuse, inventive qu’on lui connaissait et qui fait tout le succès de ses romans.

C’est un réquisitoire courtois, plein d’humour mais sans concession contre la sorte de religion de la lecture obligatoire qui se développe alors dans les écoles primaires, dans les collèges et dans les familles. Cette religion a son dogme : « Il faut lire », et ses rituels angoissants, la fiche de lecture, ses techniques de haute performance, rapide et silencieuse, avec tests d’évaluation, mesure de la vitesse de lecture, questions de compréhension, qui une fois combinés, permettent d’obtenir un chiffre de rendement…

...et un manifeste

Face à cette approche disciplinaire, technique et compor-tementaliste de la lecture, face à tous les blocages et aux souffrances provoqués par cette obligation de lire, il défend le territoire intime de la lecture avec ses grands principes : plaisir et liberté. Car le goût de la lecture, la passion de la lecture se développeraient tout naturellement selon lui si on laissait les enfants progresser à leur vitesse propre, à partir des lectures à haute voix faites - et sans cesse reprises -  pour eux et avec eux depuis leur petite enfance…



Magnifique manifeste symbolisé désormais dans presque  toutes les écoles et les bibliothèques de France par le tableau des dix droits imprescriptibles du lecteur…


_________________________


Une défense enthousiaste des grands bonheurs de la lecture à haute voix, dans une interprétation vocale et musicale aussi vive, joueuse et joyeuse que son écriture,

 

Les droits
  imprescriptibles
  du lecteur


 1. Le droit
      de ne pas lire.

 2. Le droit
      de sauter des pages.

 3. Le droit
      de ne pas finir un livre.

 4. Le droit
      de  relire.

 5. Le droit
      de lire n'importe quoi.

 6. Le droit
      au bovarysme(maladie tex-
      tuellement transmissible).

 7. Le droit
      de lire n'importe où.

 8. Le droit
      de grapiller.

 9. Le droit
      de lire à haute voix.

 10. Le droit
      de nous taire.






















Dernière modification le 17/11/2017


Système de Gestion
de Contenu :

Déconnexion.

 

Dernière mise
à jour le 13/02/2019




compteur

Bonheurs de lecture à Carpentras - Lectures Spectacle - Lecture publique - Lecture à voix haute
Lectures accompagnées par des musiciens - Lecture avec fond musicale
Interprétation et improvisation musicale de musiciens sur une lecture
Lecteur, acteur, musicien - Lecteurs, acteurs, musiciens
Adhésion à la lecture - Écouter et lire tout en musique
Carpentras - Comtat Venaissin - Vaucluse



 
Atelier de Création Graphique Directe
site personnalisé par les 1001 Mains et propulsé par Zite+