Samedi  19 mai, à 19 h  à Fontaine de Vaucluse
Dans les jardins du Musée Pétrarque
sur la rive gauche de la Sorgue

pour la Nuit des Musées

François Pétrarque (1304 - 1374)
L'Ascension du mont Ventoux

Travail du texte et lecture : Louis Rama
Musique : Vincent Bauza à la contrebasse

[ Entrée libre et gratuite / renseignements 04 90 20 37 20 ]
 Un “grand intellectuel” européens

Pétrarque (1304 – 1374) est un personnage considérable et si complexe qu’il est presque inclassable. Né en Italie, en 1304, il a vécu une part de sa jeunesse en France, dans le comtat Venaissin (Carpentras, Avignon, Fontaine de Vaucluse…) puis la plus grande part de son âge mûr en Italie, à Padoue, Bologne, Milan, Naple, Venise, mais il voyage aussi beaucoup, de Naple à Paris, Bâles, Cologne ou Prague, comme ambassadeur pour de grands seigneurs, (les Visconti de Milan), ou pour les Papes régnants à Avignon.
         Au prix d’un anachronisme évident, nous pourrions dire qu’il a été, en son temps un "grand intellectuel" : philosophe soucieux de morale et de politique, conseiller des princes, chercheur, poète… C’est un esprit sans cesse tourmenté entre le désir d’action dans la vie publique et l’aspiration à la solitude d’une retraite studieuse pour écrire à ses amis, lire les auteurs anciens, composer son œuvre.
        Cette œuvre, écrite en latin est importante. C’est celle d’un des premiers grands érudits de la Renaissance : recherche de manuscrits antiques, création d'une épopée historique, poèmes, lettres philosophiques à la façon de celles de Cicéron ou de Sénèque… Il influencera de façon décisive Ronsard, du Bellay, les poètes de l’Europe entière. Mais cette grande œuvre n’est plus guère lue, de nos jours, que par les médiévistes, les chercheurs…



L’amour de Laure…

Pourtant, s’il revenait parmi nous, il aurait la surprise de découvrir toujours en librairie deux de ses œuvres auxquelles, lui, il accordait une moindre importance. C’est le Canzoniere, recueil de 366 poèmes en langue toscane, monument élevé à l’amour de Laure de Noves, recueil sans cesse  repris tout au long de sa vie, et texte fondateur de la littérature italienne aux côtés des œuvres de Dante et de Boccace…
 

L’ascension du Ventoux

...et puis c’est cette courte lettre datée de 1336 où il raconte son ascension du Mont Ventoux. Expédition réelle ou inventée ? On en a beaucoup discuté. Il demeure que le but de cette lettre n’est pas vraiment le récit d’une très belle randonnée, mais l’occasion de reprendre et renouveler, avec une grande sincérité, une allégorie traditionnelle depuis l’antiquité gréco-latine et le Nouveau Testament : rude et étroit est le chemin de la vertu ou du salut, large et facile la route qui conduit à la perdition.





















Dernière modification le 16/05/2018


Système de Gestion
de Contenu :

Déconnexion.

 

Dernière mise
à jour le 13/02/2019




compteur

Bonheurs de lecture à Carpentras - Lectures Spectacle - Lecture publique - Lecture à voix haute
Lectures accompagnées par des musiciens - Lecture avec fond musicale
Interprétation et improvisation musicale de musiciens sur une lecture
Lecteur, acteur, musicien - Lecteurs, acteurs, musiciens
Adhésion à la lecture - Écouter et lire tout en musique
Carpentras - Comtat Venaissin - Vaucluse



 
Atelier de Création Graphique Directe
site personnalisé par les 1001 Mains et propulsé par Zite+